Si la pratique de la bonne respiration procure des sensations de bien-être, de calme chez « les grands », il en va de même chez « les petits ».

Il vous semble que votre enfant a du mal à se concentrer, est agité, voire contrarié… C’est peut-être vous qui avez besoin d’un moment de répit ! Voici quelques exercices que vous pourrez pratiquer avec votre enfant et qui feront du bien à tout le monde.

Pour commencer, placez-vous bien en face de votre enfant et proposez-lui de faire comme vous. Tous les exercices se pratiquent avec une respiration abdominale.

La respiration du Doudou : mise en place de la respiration abdominale

Installez-vous tranquillement sur le dos. Vous déposez sur votre ventre un coussin léger et votre enfant, son Doudou.

A l’inspiration votre ventre se gonfle, le coussin s’élève
A l’expiration votre ventre se creuse et le coussin redescend

Pratiquer cet exercice lentement et plusieurs fois de suite.

La fleur qui respire

Vous êtes assis en tailleur, dos des mains sur les genoux, doigts rassemblés comme pour former un bouton de fleur. Sur l’inspiration, ouvrez les doigts comme une fleur qui s’épanouit (on peut imaginer le parfum de la fleur, ses couleurs, ses dimensions…) et sur l’expiration refermez délicatement les mains  pour reformer le bouton.
Refaites ce mouvement plusieurs fois en respectant les gestes propres à l’inspiration et à l’expiration. Puis restez mains ouvertes et laissez vous respirer normalement.

Vous observez alors ce qu’il se passe à l’intérieur de votre corps

Le bonhomme de neige

Placez vous debout.

Proposez à votre enfant d’imaginer un bonhomme de neige (laissez le s’exprimer quant à la forme du nez, des yeux, des bras du bonhomme… A-t-il une écharpe, un chapeau…) . Il va pouvoir imaginer qu’il fond doucement au soleil sur l’expiration… Petit à petit, vous vous allongez pour finir de fondre complètement…

Sur l’inspiration, vous vous remettez debout et vous recommencez l’exercice…

La tasse de chocolat chaud

Proposez à votre enfant d’imaginer une tasse de chocolat très chaude, trop chaude pour la boire tout de suite…
Vous approchez la tasse de votre  visage, vous inspirez par le nez pour sentir le parfum du chocolat et soufflez doucement par la bouche comme pour rafraîchir le breuvage. Vous  recommencez trois fois en prenant bien votre temps…
Puis imaginez que vous goutez le chocolat. Vous faites alors « MMMMMMMMMMMMM » aussi longtemps que possible. Encore une fois : « MMMMM…Que c’est bon ! »

Il existe une variante à cet exercice avec un bol de soupe chaude mais beaucoup moins sympa pour les papilles, vous en conviendrez !

La plume

Soufflez sur une plume tout doucement en direction de votre enfant. Il la récupère et vous renvoie la plume en soufflant de la même manière… et ainsi de suite.
Cet exercice va nécessiter un calibrage du souffle : il ne faut pas souffler trop fort ni trop doucement.
Vous trouverez des plumes de couleurs dans le rayon bazar des supermarchés ou tout simplement dans le poulailler de Papy !

 

Vous l’aurez compris : tous ces exercices utilisant la respiration vont aider l’enfant à décélérer, à se préparer pour un temps calme. Et surtout, n’hésitez pas à utiliser son imagination débordante : offrez-lui du rêve !
Pour chaque exercice, il vous faudra prendre du temps pour atteindre un rythme propice au lâcher-prise.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences avec votre bout’chou au travers du formulaire ci-dessous.