La sophrologie a été créée dans les années 60 par le professeur CAYCEDO – médecin neuro-psychiatre colombien.

En s’inspirant de techniques orientales (yoga, bouddhisme, zen), de sciences (philosophie, psychologie, psychiatrie, neurologie..) et d’hypnose, il a construit une véritable méthode d’accompagnement psycho-corporelle.

 

Explication étymologique : SOS  PHREN   LOGOS

SOS : paix, harmonie. État de bonheur profond et durable qui donne sens aux actions passées, présentes et futures, soit, à la totalité de l’existence
PHREN : esprit, conscience. C’est la science de la conscience. Mais aussi un art  (conquête de l’harmonie, entraînement de la personnalité) et enfin une philosophie : phénoménologie existentielle.
LOGOS : discours, sciences, études

La devise de la sophrologie : UT CONSCIENTA NOSCATUR : « pour que la conscience soit connue ».

 

La méthodologie

Elle consiste en des exercices respiratoires, des mouvements, de la relaxation, des visualisations positives. La sophrologie est pratiquée dans les postures de la vie de tous les jours, lorsque nous sommes éveillés : debout ou assis.
C’est un travail sur la conscience :
– de son corps : respiration, sensations, perceptions…
– de son mental : idées, pensées, ruminations
– de sa relation avec les autres et le monde qui nous entoure.

 

Les domaines d’application de la sophrologie :

  • Pour traiter un symptôme :
    attention la sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical mais l’accompagne
    – Insomnies
    – Douleurs
    – Troubles de l’audition
    – phobies
    – addictions
    – hypertension artérielle
    – eczéma, psoriasis,…
  • Pour prévenir un symptôme :

    – concentration pour un examen
    – préparation à une compétition sportive
    – retrouver confiance en soi
    – potentialisation d’un traitement : chimiothérapie, Procréation Médicale Assistée

 

  • Pour intégrer une nouvelle philosophie de vie :

    – améliorer ses relations avec les autres
    – développer son énergie
    – retrouver des valeurs de l’existence

corps-esprit-conscience

 

 

 

 

 

L’acquisition de la méthode nécessite un entraînement

Pour progresser, la sophrologie nécessite un entraînement régulier. Le lieu est indifférent mais au début, il est utile de choisir un endroit calme où l’on ne risque pas d’être dérangé.
En complément de ces temps d’entraînement, il est recommandé d’utiliser des éléments de la pratique de la sophrologie dans la vie quotidienne pour prolonger les effets et en augmenter l’efficacité.

 

 

 

 

chenille-papillon